10 Statistiques sur le cold emailing qui changeront votre façon de faire des campagnes d’email à froid

Il n’est pas facile d’inciter les gens à ouvrir vos emails à froid, ou cold mailing.

En réalité, pourquoi le feraient-ils ?

Ils ne vous connaissent pas. Ils n’ont peut-être que peu de connaissances sur l’activité de votre entreprise et n’ont aucune idée d’en quoi votre produit ou service pourrait constituer la solution idéale à leurs plus gros problèmes.

Alors, pourquoi devraient-ils passer leur temps à lire l’email d’un étranger ? Comment convaincre vos contacts de cliquer, et peut-être même de vous répondre ?

Voici 10 statistiques qui risquent de vous faire changer d’avis sur le cold mailing :

 

1.    Citer le nom du bénéficiaire dans l’objet peut augmenter votre taux d’ouverture de 22,2 %

Ajouter le nom du destinataire dans l’objet d’un email ne nécessite pas beaucoup d’efforts, mais les résultats peuvent être assez impressionnants.

En réalité, une personnalisation simple dans l’objet d’un email peut augmenter votre taux d’ouverture de 22,2 %, selon un rapport d’Adestra.

Ainsi, même si vous n’avez pas d’idée originale et créative pour l’objet de votre email, vous pouvez attirer l’attention de vos prospects en personnalisant l’objet pour chacun de vos destinataires.

Un simple ajout du nom du prospect dans l’objet peut faire ressortir votre message dans sa boîte de réception et l’inciter à cliquer.

 

 

2.    Selon votre secteur d’activité, les taux moyens d’ouverture des e-mails varient entre 15,22 % et 28,46 %

Quel est le taux moyen d’ouverture dans votre secteur d’activité ?

Si vous comparez vos résultats à ceux d’autres secteurs ou d’entreprises ciblant d’autres profils de clients, vous risquez de ne pas obtenir une image claire et précise de la performance réelle de vos campagnes.

Les données de MailChimp indiquent que les taux d’ouverture moyens des campagnes d’emailing se situent entre 15,22 et 28,46 %. Si les emails des entreprises liées aux loisirs obtiennent un taux d’ouverture plus élevé que tout autre secteur, le secteur des bons plans et des bons de réduction électroniques ont quant à eux le taux d’ouverture le plus faible.

 

3.    Le test A/B de votre objet peut augmenter les taux d’ouverture de 49 %

Lorsque LeadGenius a voulu améliorer le taux d’ouverture de ses e-mails, elle a essayé un certain nombre d’objet différents et a suivi et relevé ses résultats afin de mieux les tracer.

L’objet initial était simplement “Votre processus de vente” et avait un taux d’ouverture de 37,5%. À la fin de leur expérience d’envoi d’emails, ils avaient réussi à faire progresser leur taux d’ouverture jusqu’à 86,6 %, grâce à un objet beaucoup plus personnalisé (“Je vous ai trouvé grâce à [Prénom du contact] [Nom du contact]”).

 

Ceci dit, ce type d’objet pourrait nécessiter une refonte de votre stratégie de prise de contact pour vous aider à entrer en relation avec les bonnes personnes, c’est-à-dire qui disposent des bons contacts pour votre entreprise.

 

4.    35 % des destinataires ouvrent les emails en se basant uniquement sur l’objet

Selon Convince and Convert, plus d’un tiers des destinataires d’emails décident de l’ouvrir en se basant uniquement sur l’objet. Cela signifie qu’un objet bien rédigé peut compenser le fait que le destinataire ne connaît pas l’expéditeur, annulant ainsi le plus grand défi dans l’envoi des emails à froid dans 35 % des cas.

Si vous voulez donc faire une meilleure première impression et augmenter vos chances de faire ouvrir davantage vos emails, l’astuce consiste à écrire des objets d’email à froid pertinents et efficaces.

 

5.    Le taux d’ouverture des emails ciblés est plus élevé que la moyenne

Le taux d’ouverture moyen des emails à froid se situe entre 15 et 28 % selon le secteur, selon Constant Contact et MailChip. Cependant, la création d’une liste très ciblée (combinée à la personnalisation et à des objets appropriées) peut augmenter votre taux d’ouverture de manière significative.

En effet, lors d’une expérience sur 707 emails envoyés avec, 45,5 % ont été ouverts ce qui constitue un taux d’ouverture particulièrement élevé pour des emails à froids.

L’un des principaux enseignements de cette expérience ? La personnalisation, des recherches préalables sur vos contacts et l’élaboration d’une liste très ciblée figurent parmi les indicateurs les plus importants du succès de l’envoi d’e-mails à froid.

 

6.    Les sujets courts et qui attirent l’attention reçoivent plus de réponses.

Snow et Youshaei ont également constaté que les objets courts destinés à piquer la curiosité des destinataires suscitent davantage de réponses.

Résistez donc à la tentation d’écrire de trop longs objets, ce serait contreproductif.

 

 

7.    La personnalisation de l’email peut augmenter votre taux de réponse de 100 %

 

La personnalisation des emails peut augmenter votre taux de réponse de 100 %.

Vous souhaitez obtenir davantage de réponses à vos emails à froid ? La société Woodpecker a découvert que la personnalisation de vos e-mails comportant des extraits personnalisés peut doubler votre taux de réponse.

Woodpecker a examiné les résultats de sa propre campagne d’emailing à froid et a constaté que les emails avec une personnalisation avancée obtenaient un taux de réponse de 17%, contre 7% pour les emails non personnalisés.

Mais qu’est-ce que la personnalisation avancée ? C’est tout ce qui montre aux prospects que vous avez fait des recherches au préalable et que vous leur envoyez un message personnalisé, plutôt que d’envoyer un message identique à toute votre mailing list.

Cela signifie qu’il faut aller au-delà des principes de base de l’email à froid (c’est-à-dire des éléments comme saluer le destinataire par son prénom et mentionner le nom de son entreprise).

Vous pouvez par exemple les féliciter pour le lancement récent d’un produit, que vous fassiez référence à quelque chose que vous avez lu dans un de leurs articles ou bien encore que vous vous informiez grâce à leur présence importante sur les réseaux sociaux. Essayez d’inclure des éléments simples mais personnalisés qui s’adressent directement à votre prospect en tant qu’individu. Vous attirerez ainsi son attention, flatterez leur ego et obtiendrez probablement un grand nombre de réponses.

 

8.    L’envoi d’un plus grand nombre d’emails de relances peut tripler votre taux de réponse

 

Que ce soit par téléphone, par email ou bien via les réseaux sociaux, le fait de ne pas assurer de relances suffisamment fréquentes est l’une des (grosses) erreurs les plus courantes du monde de la vente.

Dans le cas des campagnes d’envoi d’emails à froid en particulier, le nombre d’emails dans une séquence a une incidence sur le nombre de réponses que vous êtes susceptibles d’obtenir. Pour prendre un exemple, les campagnes qui comportent entre 4 et 7 e-mails ont reçu 3 fois plus de réponses que les campagnes qui comportent seulement entre 1 et 3 emails.

Les campagnes avec des séquences plus longues ont en effet obtenu un taux de réponse de 27%, contre 9% pour les campagnes plus courtes.

 

 

9.    Concernant la longueur du contenu d’un email à froid, soyez bref et allez droit au but

Tout comme l’objet de votre email, un contenu direct et sans fioritures en soignant votre copywriting donne de meilleurs résultats. Dans une expérience présentée sur Fast Company, l’auteur a pu conclure que le nombre de caractères optimal se situait autour de 900.

Veillez à identifier clairement les points sensibles de votre clientèle cible dans votre contenu. Un contenu court et agréable ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de persuader vos prospects d’agir.

 

 

10. Le meilleur moment pour envoyer votre email est sûrement plus tard que vous ne le pensez

Les études montrent qu’il y a deux moments qui se distinguent en termes de pourcentage optimal d’ouvertures et de réponses d’une campagne d’emails à froid. Ces moments se situent avant que votre prospect n’arrive au travail (6 heures du matin), et autour de l’heure de sortie du bureau (20 heures).

Dans un exemple de campagne d’emailing à froid de Prospect.io, il a été constaté que le taux d’ouverture le plus élevé se situait entre 19h et 21h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut